Club aquariophile de Saint Sulpice
Club aquariophile de Saint Sulpice
CLUB AQUARIOPHILE DE ST SULPICE
CLUB AQUARIOPHILE DE ST SULPICE

Heureux comme des poissons dans l'eau

Le club aquariophile de Saint Sulpice TARN (81)

 

 

L’aquariophilie, seulement une passion ?

 

 C’est bien plus que cela. C’est recréer un biotope, suivre l’évolution d’une population avec son milieu, c’est créer et gérer un monde miniature, c’est apprendre à connaître les mœurs des poissons, par exemple certaines espèces gardent leurs petits dans la bouche pour les protéger. Les aquariophiles maintiennent aussi en vie des espèces qui ont disparu dans la nature suite à la destruction de leur milieu naturel.

 

Historique

 

Fondé en 1986 par des passionnés de poissons exotiques, le club est une association sous le régime de la loi de 1901.

Après de nombreux déménagements il s’est installé dans la  cave de la M.J.C. Le dernier local était un préfabriqué dans  le parc Georges Spénale. L’environnement extérieur était magnifique et reposant pour les visiteurs mais le bâtiment devenait un enfer pour les poissons : chaleur (plus de trente cinq degrés l’été dans les bacs), vibrations du plancher bois, trop de lumière… Ces problèmes nous ont décidé au déménagement dans le centre ville. Plus de deux ans de travaux ont été nécessaires pour recevoir les aquariums et leurs occupants. Assainissement des murs et éclairage furent effectués par la mairie propriétaire des lieux, que nous remercions chaleureusement, tandis que la partie propre aux aquariums (tables en béton pour supporter les bacs, adduction et évacuation des eaux, installations électriques, décoration) a été l’œuvre des membres du club avec beaucoup d’ingéniosité et du matériel de récupération.

Le local transformé permet d’organiser des expositions sans pour cela déplacer les aquariums. Nous avons donc perdu le décor extérieur pour une amélioration des conditions de vie et de confort pour les poissons. La maintenance des aquariums a aussi profité des améliorations et est devenue beaucoup plus agréable. Le décor intérieur plus intime et plus chaleureux fait très vite oublier les arbres et les écureuils du parc.

 

Les installations

 

Nous avons installé dans une cave voûtée, treize bacs d’eau douce de deux cent à huit cent litres représentant diverses parties du monde.

L’Afrique avec ses grands lacs, les Amériques du sud et centrale, l’Asie et  l’Australie.

L’Afrique est représentée par quatre bacs : les rivières occidentales,

Le lac Tanganyika,

Le lac Malawi avec ses hôtes colorés à faire pâlir de jalousie leurs cousins marins,

L’Asie est représentée par deux aquariums car les diverses espèces ne peuvent se côtoyer sans problèmes. Leurs différents caractères, très calme et placide pour certains, vif et turbulent pour d’autres ne peuvent pas être associés.

Les bacs ‘’Américains‘’ sont au nombre de cinq, deux pour l’Amazonie, trois pour l’Amérique centrale.

Avec l’Australie, Nouvelle Guinée nous voyons des poissons aux couleurs de feu ou de l’arc-en-ciel. Il ne fallait pas oublier un aquarium pour  le premier poisson domestiqué du monde : le poisson rouge et quelques unes de ses variantes.

 

Nous avons aussi un bac marin peuplé de poissons  tropicaux où l’on peut découvrir la symbiose entre les amphiprions (poissons clowns) et les anémones. 

Nous venons de réaliser un petit mur planté qui sera dévoilé au début de l’exposition

Pendant les expositions, une batterie de dix aquariums de quatre-vingt litres sert d’une part de bacs de vente. Le reste du temps elle est utilisée pour faire de l’élevage d’alevins.

Une autre batterie d’aquariums est installée dans le local technique,  plus petite en volume elle est constituée de douze  bacs allant de vingt à quarante litres, c’est la pouponnière.

Nous avons également quatre aquariums, de cinquante à cent cinquante litres,  de hauteurs différentes dans lesquels nous plantons, bouturons, revigorons des plantes aquatiques. Ces plantes proviennent de surplus de nos bacs ou d’adhérents, elles sont replantées dans les aquariums en remplacement des plantes abîmées ou redistribuées aux membres du club.

 

Un peu de technique

 

Les aquariums sont des mondes en miniature. Pour le confort et la santé des poissons, il faut recréer leur biotope. Une fois ce milieu obtenu, il faut en maintenir l’équilibre. Au club nous utilisons diverses méthodes et matériels. Par exemple les systèmes de filtration sont adaptés en fonction des besoins et sont très différents : filtres sur sable pour les bacs de ‘’vente’’, à décantation, ou semi-humide pour les bacs d’exposition, avec pain de mousse et exhausteur pour la pouponnière….

Les diverses solutions sont analysées et commentées par tous les membres du club qui peuvent ainsi acquérir de l’expérience et améliorer leurs installations personnelles.

 

 Les rôles du club

 

Le club existe pour faire partager une passion mais aussi pour éduquer et expliquer. L’aquariophilie est un loisir qui met en œuvre des êtres vivants. Les erreurs peuvent coûter la vie de nos pensionnaires.

Nous donnons des conseils aux personnes qui débutent ou qui voudraient débuter, nous leurs faisons comprendre que l’aquariophilie ne doit pas être une galère de travail ou un gouffre financier, mais qu’il faut respecter certaines bases simples : ne pas trop peupler un aquarium, faire attention aux différents caractères des poissons, que la chimie de l’eau joue un rôle important quant à la longévité de leurs pensionnaires.

Il faut recréer la nature dans un petit espace fermé car il est impératif que nos locataires soient les plus heureux possible. Ceci dans plusieurs buts ; durée de vie, couleurs des poissons et pour obtenir la reproduction. Nous ne possédons pas la science infuse aussi nous recevons des conseils, des idées de personnes plus expérimentées que nous , entre autre la Fédération Française d’Aquariophilie dont nous sommes adhérents depuis de nombreuses années. Celle-ci  a édité une charte  afin  de respecter la vie et le maintien des poissons en captivité, nous l’avons signée car elle correspond tout à fait à notre optique de l’aquariophilie.

 

La charte de la  FEDERATION FRANCAISE d'AQUARIOPHILIE

 

Faire de l'association un lieu d'échanges et de recherches au service de l'amélioration du niveau technique aquariophile.
Proposer aux débutants une initiation motivante basée sur le bien être de la faune et de la flore, et permettant une maîtrise rapide des techniques biologiques.

Mettre tout en œuvre pour répondre aux questions des aquariophiles, adhérents ou non à l'association.
Réaliser constructions et installations d'aquariums en respectant les règles élémentaires de sécurité.
Diffuser tous les résultats nouveaux pouvant faire progresser les connaissances concernant les espèces et les techniques aquariophiles.
Respecter la législation française en vigueur ainsi que la convention de Washington et toute nouvelle convention internationale visant à la protection des espèces de faune et de flore.
Participer activement à la limitation des prélèvements dans la nature en encourageant et en favorisant la reproduction en captivité tout en renonçant aux tentatives d'hybridation et de manipulations génétiques.
Refuser d'acquérir, d'élever, de reproduire, d'exposer et de diffuser des espèces de faune et de flore artificiellement manipulées.
Ne pas acquérir des spécimens de faune et de plantes impossibles à maintenir en captivité   sous réserve de l'amélioration des connaissances et de techniques.
N'acquérir et ne présenter que des spécimens de faune et de flore dont le maintien en aquarium ne compromet pas la survie de l'espèce et notamment à déconseiller aux débutants les espèces réputées difficiles.
Participer à la sauvegarde puis, si possible, à la réintroduction des espèces disparues de leurs biotopes d'origine lorsque les conditions de réhabilitation des milieux ont pu être réalisées.
Traiter par toutes thérapeutiques disponibles tous les animaux malades.

Respecter les périodes d'adaptation lors de l'introduction de tout nouveau spécimen.
Indiquer dans toute diffusion de faune et de flore l'origine de l'espèce et les conditions de reproduction ou d'élevage.

Respecter les densités de population en aquarium.
Maintenir la faune et la flore dans les meilleures conditions possibles, en se rapprochant au plus près des conditions des biotopes d'origine.
Ne pas rejeter la faune et la flore exotique dans les milieux naturels qui leur sont étrangers.
Adopter un comportement éthique conforme à cette présente charte.

 

 L’aquariophilie au service de la nature

 

 De nombreuses espèces ont disparu ou sont en voie de disparition par la faute directe ou indirecte de l’homme, pêche intensive, destruction des biotopes, aussi si l’aquariophilie peut permettre l’arrêt de certaines aberrations voire la réintroduction d’espèces disparues de leur milieu, un club aquariophile a le devoir d’informer, de conseiller, d’éduquer. En recherchant les conditions optimales pour le développement de nos protégés nous apprenons aussi comment protéger leur milieu naturel et nous participons à la diffusion des connaissances.

 

Club aquariophile de Saint Sulpice 2 rue du centre 81370 SAINT SULPICE

Comment nous joindre

Club aquariophile de Saint Sulpice
2 rue du Centre

81370 St Sulpice

Actualités

Retrouvez dès à présent sur notre site Web toute l'actualité de notre association.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© CLUB AQUARIOPHILE DE ST SULPICE